Charles Laurent et le Crédit National

Charles Laurent(1856-1939) est le fondateur du Crédit National en 1919, créé pour "faciliter la réparation des dommages causés par la guerre". Il s'agit d'indemniser les anciens combattants mais aussi de financer la reconstruction du pays.

Après une brillante carrière au Ministère des finances, ce polytechnicien avait été premier président de la Cour des Comptes en 1907 et président d'une très puissante organisation patronale, l'Union des industries métallurgiques et minières. Pour suivre le dossier très sensible des réparations de guerre, il est nommé en 1920 ambassadeur de France à Berlin et développe ainsi une grande expertise en matière de financements internationaux.

Pour l'anecdote, c'est pour cette raison que Paul Claudel, ambassadeur de France au Japon en 1923, fera appel à lui : le Japon souhaite alors lancer des emprunts internationaux pour assurer la reconstruction de Tokyo après le grand tremblement de terre de 1923. Paul Claudel et Charles Laurent resteront amis et entretiendront une correspondance dont une partie se trouve dans les archives du Quai d'Orsay.